Obtenir Adobe Flash Player
Carnet de bord : Volume II, chapitre VI
Retour
Expédition en méditerranée
Soutenez l'association Coriolis 14, reconnue d'utilité publique, dans son expédition :

Michel Herbelin, chronométreur officiel de l'expédition

Contact

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'information.

Nous contacter

Facebook

Suivez-nous sur Facebook pour être tenu au courant en temps réel.



Nous rejoindre
DISCUSSION  de  BORD 2

En fait ce matin, je voulais vous parler hygiène, car je viens de prendre une bonne douche, une fois n’est pas coutume. Car en mer une douche est un évènement rare et compliqué.

Rare parce que l’eau douce est comptée. En croisière dite de cabotage, il est facile de se réapprovisionner en eau douce, mais au large c’est une autre histoire. CORIOLIS 14 a des cuves d’eau douce d’une contenance de 3.200 litres. On peut croire que c’est beaucoup, mais si vous divisez ce nombre par trois semaines de traversée à sept personnes, cela fait déjà beaucoup moins. Sachant que l’eau sert à la cuisine, à l’hygiène corporel, et à minima à rincer la vaisselle. Un verre lavé à l’eau de mer n’est utilisable que rincé à l’eau douce. Il y a bien des techniques qui pourraient nous donner plus d’eau, ces engins s’appellent désalinisateurs. Leur avantage faire de l’eau douce à la demande, mais leur inconvénient, c’est leur poids (tous poids à bord est une charge nuisible qui ralentit), une place occupée, et les places sont chères dans la soute, et la consommation de fuel. J’ai donc pris le parti de ne pas équiper notre bateau de système de désalinisation.
Pour continuer à parler eau, Coriolis est équipé de cuves à eaux grises et à eaux noires. Ces cuves sont destinées à recevoir, pour la première : les eaux usées des lavabos et éviers, pour la seconde : des eaux des WC. Ces eaux usées sont conservées à bord, afin d’être évacuer au large à plus de 6 miles nautiques pour la première et à plus de 12 miles pour la seconde. Coriolis 14 est donc un navire qui respecte l’environnement des ports du monde.

Compliqué, car il faut se tenir debout  les mains savonneuses et économiser l’eau, donc on se mouille la tête et on ferme le robinet. Ensuite on se lave les cheveux avec les produits écologiques  BIO LEA NATURE, parfumés à souhait, ce matin j’ai pris vanille, pour être en harmonie avec le 30° degré sud ! ensuite lavage du corps au produit au gel douche LEA NATURE, et ensuite seulement on rince. Ainsi on prend une douche en mer avec un minimum d’eau douce, sous toutes les latitudes. Lorsque les pluies chaudes des tropiques s’abattent sur le pont, on peut faire de même en récupérant l’eau dans le creux de la grand voile.
Mais ensuite après le séchage il faut s’habiller. Avec un navire qui gite, roule et tangue toujours un minium, voire plus, il n’est pas facile d’avoir une main pour soi et une pour le bateau comme dit le proverbe. Essayez d’enfiler un pantalon d’une main sur un sol plan. Imaginez la même chose sur un sol mobile, vous verrez que déjà, s’habiller c’est du sport !

Daniel BOULOGNE.

 
 
Galerie 22 Rive Gauche Statuts Online Little Big Studio CESA Eccta Ingénierie Opatrimoine Herbelin Champagne de Castellane MyDigitaLab KN Films
 
Presse | Mentions légales